AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Walking the blues [r.]

Aller en bas 
AuteurMessage
William O'Keefe

avatar

♘ MESSAGES : 73
♘ PSEUDONYME : GC ; Willsdorff
♘ CRÉDITS : Woodsens ; boxblocked
♘ DATE D'INSCRIPTION : 28/05/2012

EYE OF THE TIGER.
Répertoire:

MessageSujet: Walking the blues [r.]   Dim 17 Juin - 22:51

    Rentrant de sa journée de travail, l'inspecteur claqua la porte de son appartement du centre-ville. Soufflant un bon coup, il passa sa main sur son visage et s'ébouriffa les cheveux. William regarda brièvement sa montre, et il était censé lui rester assez de temps pour passer un petit coup de ménage dans l'appartement avant que sa petite soeur adorée n'arrive. Comme ils l'avaient prévu, les deux O'Keefe se faisaient souvent des soirées pizza-télé chez un ou l'autre. Or depuis quelques temps, le policier avait été plutôt débordé par son travail et n'avait pu passer un peu de temps avec elle. Pourtant, ils étaient très proches depuis leur enfance difficile, et il fut un temps ou ils ne pouvaient pas se passer de l'autre plus d'une journée. Alors lorsque William dut quitter Tulsa pour s'engager chez les Marines, un vide se créa dans la vie de l'homme, vide qui se combla uniquement à son retour en ville. Rangeant quelques vieilles pièces de moteur qui traînaient de ça et là dans son appartement, O'Keefe faisait en sorte de le rendre présentable pour sa petite soeur adorée. Il était loin d'être un bordélique, mais étant donné qu'il restaurait une voiture de collection sur ses heures libres, son appartement ressemblait quelques fois à un garage. De toute manière, la vie sociale du flic n'était pas des plus évoluées, et il recevait rarement une personne chez lui. Terminant de tout ranger, Will passa un coup en cuisine et vérifia le niveau de son frigo. De ce côté là, tout était bon pour rassasier Quinn, que ce soit liquide ou solide.

    Le bruit de la sonnette de son appartement vint interrompre sa douche. Se séchant en vitesse, le grand frère passa rapidement dans sa chambre pour enfiler un short et un polo quelconque. William traversa l'appartement en trottinant tandis que sa soeur passait ses nerfs sur sa sonnette. Ouvrant la porte, il tomba sur elle, qu'il dépassait d'une bonne tête. Dans les bras de sa soeur : deux cartons de pizza provenant de chez Giovanni, un petit pizzaïolo des quartiers ouest de Tulsa, accessoirement le meilleur de la ville. Il ne décrocha pas un mot, ni un sourire, se contentant de hocher un sourcil interrogateur alors qu'il soulevait le carton de la première pizza.
    "Cinq fromages ... ma préférée .." Il fut un temps ou William croyait qu'il pouvait devenir une tortue ninja s'il mangeait assez pizzas. "Allez, rentre ! Tu connais la suite, fais comme chez toi, blabla .." Mais il n'avait même pas terminé sa phrase qu'elle était déjà rentrée, et que son manteau rejoignait la table de l'entrée. Un grand sourire parcourant son visage, le grand frère lui emboîta le pas et attendit qu'elle ait déposé les cartons contenant les précieuses pizzas pour la serrer dans ses bras, avant de lui embrasser les cheveux. "Salut frangine .." lui dit-il affectueusement. Quinn était sa petite soeur, et bien qu'elle se débrouillait parfaitement seule, il ne pouvait s'empêcher de veiller sur elle. Peut-être un peu trop, même. Mais la jeune femme était parfaitement au courant que ce serait comme ça jusqu'à qu'il meurt. "Vas t'installer, je m'occupe du reste !" La télé était encore éteinte, et comme à leur habitude pendant ce genre de soirées, ils décideraient ensemble de ce qu'ils regarderaient. Même si bien souvent, William laissait sa petite soeur choisir pour eux. "Tu veux boire quoi ?" lui demanda-t-il alors qu'il se tenait devant le frigo ouvert, et qu'il s'était déjà sorti un pack de six canettes de bière. L'aîné des O'Keefe revint très vite au salon, et après avoir posé les rafraîchissements, il se laissa tomber aux côté de sa soeur dans le canapé. "Bon, alors , y a quoi au programme ce soir ?" Qu'elle n'essaye même pas de proposer Gossip Girl ....

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quinn O'Keefe

avatar

♘ MESSAGES : 6
♘ PSEUDONYME : Lili
♘ CRÉDITS : (c) mymz; prodigal-rhapsody
♘ DATE D'INSCRIPTION : 02/06/2012

MessageSujet: Re: Walking the blues [r.]   Ven 22 Juin - 12:05


    « Merci ma puce, je te les rendrais… » Quinn croisa le regard de son père a qui elle venait à nouveau de donner une centaine de dollars et hocha la tête sans rien ajouter puis la tourna vers l’enseigne du restaurant italien qui l’intéressait à cet instant bien plus que la fausse reconnaissance de son paternel.
    A la manière d’une enfant, la jeune blonde regardait le pizzaïolo le plus talentueux de cette ville – et Quinn les avait tous testés avant de lui décerner cette palme- préparer avec minutie les deux pizzas commandées précédemment : deux cinq fromages pour les O’Keefe, comme à peu près toutes les semaines depuis des années. « ça fait longtemps que je t’ai pas vu bella » lui dit le propriétaire avec un magnifique accent italien que la petite blonde tentait parfois d’imiter « oui ! mais ce soir c’est pizza-télé ! » confessa-t-elle un sourire jusqu’aux oreilles. Le cuisinier répondit à son sourire avant de lui tendre les deux boites qu’elle attrapa les échangeant contre le billet de 20$ qu’elle avait en main. « Tu diras bonjour à ton frère de ma part » Quinn lui assura qu’elle le ferait avant de quitter l’établissement.

    Alors qu’elle venait de sonner à la porte de l’appartement de William, la blonde passa sans broncher l’examen d’entrée sachant pertinemment qu’elle le réussirait et qu’elle était bien plus sévère lorsque c’était à son tour de se rendre chez elle. Une fois les cartons posés, la blonde s’engouffra dans les bras de son frère en souriant, sa manière sans aucun mot de lui rappeler à quel point elle était contente de le voir.
    Malgré son envahissante protection, la petite blonde s’estimait chanceuse que la vie lui ait offert un homme si bon et même s’ils n’employaient pas un langage particulièrement affectueux l’un envers l’autre, elle tentait de le lui rappeler chaque fois qu’elle le pouvait. Quinn s’affala sur le canapé en face de la télé et l’alluma en agissant comme si elle venait de rentrer chez elle « une bière » répondit-elle sans vraiment réfléchir .
    « Ce soir, je te propose… Reservoir Dogs et… My name is nobody » dit-elle tout sourire en sortant les précieux DVD de son sac. Elevée en grande partie par son frère, sa culture des films romantiques était aussi mauvaise que ses connaissances en film de gangsters ou autres westerns étaient bonnes. Elle but simplement une gorgée de sa bière et avant même qu’il n’ait eu le temps de répondre, la blonde secoua un des DVD « My name is nobody ! Je le savais ! » En deux temps trois mouvements, le film était lancé.
    Quinn se réinstalla dans le fauteuil puis s’empara d’une part de pizza entortillant ses doigts dans le mélange de fromage onctueux. Son regard se posa quelques secondes sur les premières scènes du film avant de couper la parole d’Henry Fonda « Nino te passe le bonjour… » elle fixa la réaction de son grand frère puis finit par ajouter faussement distraite, le regard rivé sur l’écran « … papa aussi »


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William O'Keefe

avatar

♘ MESSAGES : 73
♘ PSEUDONYME : GC ; Willsdorff
♘ CRÉDITS : Woodsens ; boxblocked
♘ DATE D'INSCRIPTION : 28/05/2012

EYE OF THE TIGER.
Répertoire:

MessageSujet: Re: Walking the blues [r.]   Mer 11 Juil - 19:35

    S'étirant dans le canapé en cuir usé jusqu'à la corde, William écouta les choix de films que sa soeur avait prévu pour leur petite soirée. Il ne put s'empêcher de sourire lorsqu'il les entendu, et se dit qu'en fin de compte, il l'avait peut-être un peu trop couvée. N'importe quelle femme de son âge aurait probablement préféré des films certainement plus légers, et au ton plus décontracté. Je m'appelle personne était un film qui lui convenait tout à fait, et Quinn le savait pertinemment. Alors que les premières images du western apparaissaient, le policier reposait sa bière sur la table, affichant un sourire satisfait tandis qu'il perçait les sachets d'huile piquante pour en garnir sa pizza. Avalant -engouffrant- sa première gorgée de pizza, Will sourit du mieux qu'il put lorsqu'il entendit sa petite soeur répéter la première réplique de l'illustre Henry Fonda. Ils avaient tellement vu ce film ensemble que chacun était probablement capable de réciter l'ensemble des dialogues du western. En plus de ça, la petite dernière des O'Keefe avait souvent tendance à répéter les répliques principales des différents films qu'elle regardait, quitte à briser la surprise pour ceux qu'ils ne l'avaient pas vus.

    Mais lorsqu'elle aborda le sujet de leur père, William manqua de s'étouffer.
    "Quinn ..." soupira-t-il en levant les yeux au ciel. Elle savait très bien que ce sujet l'agaçait. "On était pourtant d'accord ... On avait dit qu'on en parlait pas durant nos soirées ..." poursuivit-il doucement, légèrement exaspéré. Cela faisait tellement longtemps qu'il n'avait pas vu sa petite soeur qu'il avait espéré l'avoir rien qu'à lui durant cette soirée, et qu'ils parleraient d'autre chose. Sa journée au travail n'en avait été que plus longue tant il était pressé de la recevoir pour manger un morceau et regarder un film. "En plus, je sais très bien que ce n'est pas vrai. Que tu me dis ça rien pour que je change d'avis ou que je le prenne un peu plus en sympathie ..." William n'était pas dupe. Il connaissait sa soeur sur le bout des ongles, et il savait qu'elle avait toujours aimé lorsque les histoires se terminent bien. Sauf que le policier avait tout simplement rayé son géniteur de sa vie, ne lui adressant plus la parole depuis qu'il avait rejoint le Corps des Marines. La fratrie O'Keefe n'avait pas eu une enfance des plus faciles .... Entre un père porté sur les baffes et une mère aimant plus le bourbon que son mari, leur vie était loin d'être un Walt Disney. Pourtant, William s'était toujours efforcé de veiller sur Quinn, et qu'elle ait toujours les meilleures choses possibles à sa disposition. C'était peut-être parce qu'elle n'était pas passée de ce côté là de la scène qu'elle ne pouvait pas se rendre compte de ce qu'il en était réellement. Observant sa soeur, l'ancien Greaser s'essuya les mains et jeta le bout de sopalin sur la table. Il passa un bras autour des épaules de Quinn avant de l'attirer vers elle et de lui poser un baiser affectueux dans sa tignasse blonde. "Hé .. désolé de m'être emporté, mais tu sais très bien que je n'aime pas qu'on aborde ce sujet là pendant nos petites soirées ... je te vois tellement peu ces temps-ci avec le boulot que j'aimerais profiter de nos petits moments à deux autrement qu'en s'engueulant d'accord .. ?" lui demanda-t-il en se décalant légèrement, de manière à pouvoir la regarder dans les yeux.

    Le film reprit son cours, et la pizza s'enfonçait petit à petit dans leurs estomacs respectifs. Toutefois, O'Keefe l'aîné n'arrivait pas à se sortir de la tête cette histoire. Concentré sur l'écran de sa télévision, il lança comme si de rien n'était :
    "Je parie qu'il t'a encore demandé de l'argent ..."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Walking the blues [r.]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Walking the blues [r.]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Tulsa, Oklahoma. :: Centre-ville. :: O'Keefe-
Sauter vers: