AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Turn My Swag On (R.)

Aller en bas 
AuteurMessage
Kensi Dickens

avatar

♘ MESSAGES : 26
♘ PSEUDONYME : paweke, api.
♘ CRÉDITS : © caelins.
♘ MULTICOMPTES : zero.
♘ DATE D'INSCRIPTION : 03/06/2012

EYE OF THE TIGER.
Répertoire:

MessageSujet: Turn My Swag On (R.)   Dim 17 Juin - 18:35


BY UNKNOWN @TUMBLR.

Les flashs de lumières balayaient l'immense salle de puissant halots bleu. La moyenne d'âge ? Vingt trois ans. Le taux d'alcoolémie ? Maximum. Se secouant au rythme effrainée d'une techno endiablée, Kensi basculait ses longs cheveux ajustés en une approximative queue de cheval dans tous les sens, sentant ses bras, son dos et ses jambes suintés à force de danser coller à d'autres danseurs. Sa robe noire lui collait la peau, et les odeurs de cigarrette et de transpiration s'incrustait dans les pores de sa peau trempée. Kensi avait perdu son manteau et son porte feuille, mais elle ne s'en souvenait même pas, son cerveau complètement épongée de vodka pure et autres solutions dont elle ne se souvenait même pas avoir consommé. Par ailleurs, elle avait une ribambelle d'ampoules qui avaient naquis sur ses pieds qui surplombaient le sol sur des escarpins à dix centimètres du sol. Après un moment, elle ouvrit ses yeux en souriant bêtement, espérant tomber nez à nez avec Jodie. Merde, elle avait disparu. Cherchant du regard au dessus des personnes qu'elle doublait de deux têtes, elle n'arriva pas à distinguer la touffe rousse de sa meilleure amie qui s'était sauvée tel un papillon sûrement attiré par une lampe halogène. Elle donna des coudes pour se frayer un chemin parmis les fêtards, faisant fi de certains lui aggripant les hanches et la nuque pour l'obliger à rester danser. Sa tête bascula en avant, et elle fit prise de vertige. Le secret c'était de ne pas plier le ventre ni de respirer trop profondémment, et elle ne vomirait pas. A mesure qu'elle avançait vers les toilettes, elle enfonçait ses ongles dans la paume de ses mains pour transférer ce besoin de déglutir en une peine physique.

Arrivant à l'intérieur des toilettes, elle bouscula plusieurs filles qui faisaient la queue en hurlant des « Dégage » et des « Bouge de là » elle réussit à arriver jusqu'au robinet. Assise sur le rebord d'un des lavabos, Jodie, les jambes croisées, se remettait du rouge à lèvres rouge acide sur ses lèvres en admirant son reflet dans un miroir de poche. Elle prenait toute la place, mais personne n'osait lui dire de se pousser. Pas même deux garçons qui s'étaient infiltrés dans les toilettes des fiches et qui n'arrivaient pas à détâcher leurs regards de la rousse qui avait remonté adroitement sa jupe sur ses longues jambes laiteuses, laissant dévoiler ce qu'il faut.
« Qu'est ce que tu fous ? » s'écria Kensi en balançant ses bras en l'air.
Elle n'attendit même pas la réponse de son amie, lui prenant le rouge à lèvres des mains pour s'en mettre à son tour en se penchant en avant afin de mieux observer son reflet. Dans la queue des filles qui voulaient simplement aller vomir, faire leur commission ou consommer de la drogue, elle sentit les regards posé sur elle avec mépris, et les murmures de haine qui s'élevaient dans l'air. Elle était habituée et ne les écoutait plus, sachant pertinament que si elle croisait l'une d'entre elle seule dans la rue, elle serait capable de la renverser tel un balais dans une poubelle publique. Kensi se tourna alors vers Jodie, observant la manucure jaune vif de ses ongles en lâchant un long soupire. « Tu veux pas qu'on s'arrache ? Ca craint comme soirée ! » Parmi les murmures de mépris, certains firent mine d'être d'accord avec Kensi. Car même si elle était, avec Jodie, effrayante et intimidante, on aimait penser qu'elles avaient cette décadence de vie admirable qui les rendait incroyablement cool. Une chance pour elles, sinon elles auraient fini leur vie il y a longtemps dans un ravin ou pendue à une balançoire. Au choix.

_________________

✶ diamond skin
grab somebody sexy and tell them 'hey.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jodie Mallory

avatar

♘ MESSAGES : 37
♘ PSEUDONYME : castiells.
♘ CRÉDITS : © me; losteheaven.
♘ MULTICOMPTES : négatif.
♘ DATE D'INSCRIPTION : 02/06/2012

EYE OF THE TIGER.
Répertoire:

MessageSujet: Re: Turn My Swag On (R.)   Dim 17 Juin - 19:38


BY UNKNOWN @TUMBLR.

feel the adrenaline, moving under my skin
it’s an addiction, such an eruption.

La musique se déversaient des baffles avec une puissance inimaginable, le volume était des plus forts, et il était impossible pour quiconque aurait voulu avoir une conversation de se faire entendre. La chose était d'autant plus difficile, lorsqu'on était salement imbibé d'alcool, et le sang emplit de substances toutes aussi illicites les unes que les autres, car c'était le credo de la moitié des jeunes présents ici - à savoir, se mettre la misère -. En somme tout le monde était défoncé, et la jeune fille rousse qui se déhanchait avec passion sur la piste n'y échappait pas, cela transparaissait de tout son être. Jodie, maigre comme un fil sur ses talons de vingt centimètres et vêtue d'une robe multicolore assez moulante bougeait dans tout les sens, en levant les mains en l'air complètement amorphe, paupières fermées recouvertes d'une poudre dorée. Quand elle était sous l'emprise de la drogue et de la boisson, plus rien ne pouvait l'arrêter, en temps normal déjà bien sure d'elle, elle développait sous leur influence une invincibilité certaine qui guidait tout ses faits et gestes. Ceci expliquait très probablement pourquoi elle se collait à tout le monde, profitant de certains garçons de son âge, comme elle en jetait certains à la pelle, elle était certes 'détruite' mais n'en demeurait pas moins sélective. La cigarette au coin de la bouche, elle se tenait désormais aux côtés d'un homme dont les bras tatoués l'enlaçaient plus qu'ils ne cherchaient à faire remonter discrètement sa robe en vain. Tandis qu'elle tirait une bouffée, elle se pencha vers lui pour l'embrasser sans tendresse aucune, et lui murmura quelques mots à l'oreille, tombant à moitié sur lui, tant elle était dans les vapes. L'autre sembla comprendre, et sorti avec rapidité de sa poche, un petit sachet contenant quelques pilules, dont il en tira une ou deux pour lui remettre dans le creux de la paume. Satisfaite, elle le repoussa, et s'éloigna dans la foule, donnant des coups à tout ceux qui osaient se mettre sur son chemin, certains parurent rouspéter mais elle n'en avait cure.

Tout le monde connaissait Jodie Mallory, que ce fut en bien ou en mal, et généralement son nom était cité à côté de celui de sa meilleure amie, et acolyte Kensi. Les deux trainaient une sale réputation depuis plusieurs années maintenant, car leurs déboires avaient commencé à l'adolescence, et ne faisaient qu'augmenter, rien ne semblait pouvoir les arrêter ou les remettre sur le chemin de l'ordre. Étrangement leur comportement fascinait plus qu'il ne dérangeait, et tout le monde voulait leur ressembler, Jodie ne comprenait pas tout cet engouement qu'elles pouvaient susciter, mais en jouait grandement, il était plus facile de terroriser les autres, quand on possédait une certaine aura. La rouquine l'aperçut d'ailleurs au loin, mais la voyant danser avec allégresse, elle la laissa profiter un instant, c'était elle qui avait insisté pour la faire sortir afin de lui changer les idées d'une certaine façon, bien qu'elle ne l'eut pas présenté en ces termes. Elle se faufila vers les toilettes, écrasant des dizaines de pieds sans vergogne aucune - au contraire -, et se hissa sur le lavabo, à ce titre on pu distinguer sa culotte sans problème, mais Jodie ne se formalisait jamais de ce genre de détails. Elle posa un des cachets obtenus plus tôt contre sa langue, le laissant fondre doucement, alors qu'elle remettait en place sa frange d'un geste de la main, tout en s'observant dans le miroir. Puis, les yeux noirs envers quiconque osait l'observer de travers, elle farfouilla dans sa pochette violette à la recherche de son rouge à lèvre, qu'elle mit plusieurs minutes à l'ouvrir - ses doigts glissaient et tremblaient. « Qu'est ce que t'as à me mater pauvre fille. » Elle fusilla du regard l'adolescente qu'elle avait surpris deux seconds auparavant, et lui fit un signe de la main, pour lui dire de dégager avant qu'elle ne s'énerve. « On est toujours emmerdé dans ce club. » Elle laissa échapper un long soupire, et se pencha vers la glace pour se remaquiller, mais elle peinait grandement à la tâche, tant elle était a côté de la plaque.
Soudainement une tornade noire fit son apparition, et elle n'eut même pas besoin de lever les yeux pour comprendre qu'il s'agissait de Kensi, elle aurait pu la reconnaitre à l'unique son de ses pas. « Je fais ma propre fête privée à l'arrière, mais certains retardés se sont invités. » Elle désigna du menton les quelques personnes encore présentes, qui assistait à ce qu'ils devaient considérer comme un spectacle. Jodie bascula sa tête en arrière, faisant glisser ses longs cheveux dans son dos, tandis qu'elle fermait les paupières, savourant la montée en puissance du médicament qu'elle venait d'ingérer. « Grave. Tu veux aller où ? » Elle descendit de son trône temporaire, et réajusta sa robe, ou du moins la remonta davantage, et se tourna vers son amie, lui donnant un petit coup dans l'épaule avant de se mettre à rire. « Tu sais que cet abruti de Rudy m'a filé quelques pilules gratuitement. Ce demeuré, m'a vraiment cru quand je lui ai dis que je coucherais avec lui en échange. » Rudy, alias le mec aux bras tatoués, et accessoirement son ex, ou plutôt quelque chose qui y ressemblait vaguement de loin, car Jodie n'avait jamais eu de relations sérieuses, elle se lassait trop rapidement, un de ses multiples défauts. « Allez vient, on bouge de là. » La rouquine saisit Kensi par la main, et prit la direction du club, à moitié chancelante sur ses hauts talons.


_________________

i told ya', just go fuck yourself.


Dernière édition par Jodie Mallory le Mer 20 Juin - 8:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flavors.me/gallifreys
Kensi Dickens

avatar

♘ MESSAGES : 26
♘ PSEUDONYME : paweke, api.
♘ CRÉDITS : © caelins.
♘ MULTICOMPTES : zero.
♘ DATE D'INSCRIPTION : 03/06/2012

EYE OF THE TIGER.
Répertoire:

MessageSujet: Re: Turn My Swag On (R.)   Dim 17 Juin - 20:56

Dire que Jodie avait la côte auprès des hommes était un doux euphémisme. Probablement qu'elle avait déjà embrassé bon nombre des garçons présents à cette soirée, et qu'elle ne souvenait pas d'un tiers d'entre eux. Que pouvait dire Kensi ? Après tout, elle avait vécu longtemps avec son amie dans cette décadence abusive, mais son inconscient à présent la bloquait de commettre l'irréparable avec d'autres garçons, bien qu'elle se laissait la plupart palper et caliner abusément, par manque de force de les repousser, et pour ne pas non plus trop perdre de sa sulfureuse réputation dont elle se servait comme d'une agréable couverture chaude, pour les jours de grande solitude. Kensi tourna mollement des épaules, observant à la fois son reflet et son amie qui descendait impérieusement des lavabos dans un rebondi de gymnaste sur ses talons aiguilles, ce qui décrocha probablement la mâchoire des quelques personnes qui se trouvaient avec elles. « Je sais pas ... Il parait que Jackson fait une fête dans la grange abandonnée sur la route 58, ça te chauffe ? » Evidemment que cela tenterait Jodie : une rave party dans un endroit abandonnée dans les bois avec le célibataire le plus envié de Tulsa à cause de son physique de mannequin abercrombie et se bien sûr sa splendide porsche dernier cri. Jodie pouvait par ailleurs se vanter d'avoir franchis bien plus que la plupart des amourachés de la ville rêvaient de faire avec lui.

Kensi éclata alors de rire, basculant ses cheveux en arrière quand Jodie lui parlait de Rudy. Elle répondit à l'accolade de son amie en lui aggripant le bras pour s'appuyer alors qu'elle riait aux éclats. « Ce mec est toujours sur toi ? Quelle tâche ce mec, heureusement qu'il a de la bonne. Fais pas ta chienne et donne moi en une de ces pilules » Elle hoqueta soudain, éructa, et cracha un surplus d'alcool qui l'empêchait de respirer. Elle avait aussi des restes de cette poudre étrangement claire que le barman lui avait déposé discrètement sous la serviette de sa vodka martini qui lui démangeait le nez. En tous les cas, tel un poisson rouge, elle oublia immédiatement qu'elle venait de demander quelque chose à Jodie qui lui aggripait déjà la main pour la traîner dehors. La traversée de la foule fut houleuse et longue, car tout le monde tentait de les retenir pour les lancer sur les petites scènes en forme de tubes, pour qu'elles puissent se déhancher en hauteur, au dessus de la foule, dans des vagues langoureuse et oser les faisant passer pour des strip teaseuses aux rabais de Las Vegas. Mais elles réussirent à bousculer jouant de leurs courds pointus et de leurs talons acérés pour écarter les menaces masculines oppressantes. Arrivée à la sortie, elles poussèrent ensemble la porte batante de l'entrée et l'air bouscula Kensi qui se sentit titubée sous cette arrivée violente d'air frais sur elle. Elle hoqueta et se pencha en avant, pensant que cette fois ci serait la bonne, elle allait vomir. Puis finalement rien ne se produit, et elle souleva sa robe pour tirer de sa culotte son paquet de cigarette - seul élément indispensable à ne pas perdre et qui méritait donc une cachette bien spéciale et de confiance- et tira une longue bouffée pour faire maintenir l'alcool dans son corps. « Bon je sais pas toi mais je sais plus où on était garée ni avec quelle caisse on est venue » Elle palpa une nouvelle fois sa culotte par dessus sa robe et haussa simplement des épaules, sans comprendre la catastrophe dans laquelle elles s'étaient fourrées. « J'espère en tout cas que ce n'était pas dans la mienne parce que j'ai paumé mes clés de bagnole » Elle hoqueta et se mit à rire aux éclats sans pouvoir s'arrêter, comme si elle venait de dire la meilleure blague de l'année. Elle était à deux doigts de vomir et de tomber mollement sur le sol, tant elle riait comme une hyène enragée. Cette poudre était vraiment efficace.

_________________

✶ diamond skin
grab somebody sexy and tell them 'hey.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jodie Mallory

avatar

♘ MESSAGES : 37
♘ PSEUDONYME : castiells.
♘ CRÉDITS : © me; losteheaven.
♘ MULTICOMPTES : négatif.
♘ DATE D'INSCRIPTION : 02/06/2012

EYE OF THE TIGER.
Répertoire:

MessageSujet: Re: Turn My Swag On (R.)   Mer 20 Juin - 19:24

La drogue ingérée quelques minutes plus tôt s'insinuait avec une rapidité déconcertante dans ses veines, polluant son organisme entier, déjà bien amoché par les dizaines de verres qu'elle avait enchainé durant toute la soirée. Normalement l'effet aurait du être plus lent, mais Jodie avait un gabarit si petit, qu'elle était telle une éponge, retenant tout ce qu'elle consommait. La simple mention de Jackson par Kensi, fit battre son cœur rapidement plusieurs secondes, subissant un pic d'adrénaline, qui disparut aussitôt qu'elle eut cligné les paupières. Le garçon était un de ses nombreux ex, elle avait cessé de les compter il y a déjà longtemps, car la liste grandissait de manière exponentielle tout les mois. Cela ne voulait pas pour autant dire que Jodie était une fille facile, seulement l'amusement était une partie assez conséquente de sa vie, comme le fait de vouloir profiter de sa liberté chèrement acquise. La rouquine se retrouva en un clin d’œil en plein milieu de la foule qui se déchainait dans la salle principale, pour tout dire, elle ne se souvenait même pas comment elle et Kensi dont elle tenait toujours la main s'étaient retrouvées aussi vite ici, tant elle était au ralentit et complètement en marge de ce qu'il se passait. Tandis qu'elle se frayait un chemin vers la sortie, elle pouvait sentir des doigts qui s'agrippaient à ses bras, essayant de la retenir, quand ce n'était pas pour toucher ses formes ou défaire sa robe, une grimace de dégout sur le visage, elle se défaisait de ces étreintes imposées pour rejoindre au plus la porte rouge.

Cette dernière franchie, Jodie tituba a moitié sur ses talons hauts, alors que l'air frais s'engouffrait dans ses poumons, lui procurant un sentiment d'étourdissement, tant elle n'était plus habituée à respirer une atmosphère saine. Une paume sur sa poitrine, elle toussotait avec difficulté, a moitié tordue en deux, alors qu'elle tentait de reprendre ses esprits, sans toutefois réellement réussir, tant elle était présentement dans un monde différent. « Pu-tain. » Ce fut le seul mot capable de franchir ses lèvres sèches, Jodie se débattait avec ses pensées pour exprimer des phrases cohérentes, mais seules les insultes demeuraient claires dans sa tête pour le moment. Elle mit une bonne dizaine de minutes pour analyser ce que Kensi venait de lui dire, et sa réaction première fut de rire à son tour, en se tenant les côtes, les larmes au coin de l'oeil. Elle s'avança vers elle en tachant de ne pas tomber, et lui donna un coup dans l'épaule, avant de prendre la parole en criant à moitié. « Depuis quand tu as une caisse ????? !!! » C'était en l'instant présent la chose la plus drôle qu'elle avait jamais entendu de sa vie, elle ne pouvait plus s'arrêter de ricaner comme une imbécile. « Je vois pas la mienne non plus. » Une main en visière sur le front elle scruta d'un air hébété le parking sans aucune trace de sa vieille mustang rouge puis elle fit quelques pas en avant dans la moiteur de la nuit, qui n'atteignait pas sa peau brulante. « C'est pas grave, Kensi parce que tu sais qu.. » Elle ne termina pas sa sentence, et tourbillonna sur elle même, ses longues jambes ressemblant à des spaghettis emmêlés, puis elle s'appuya sur une voiture grise assez moderne - elle n'y connaissait strictement rien. « Cette bagnole, me plait beaucoup. Ca te dit ? » Un sourire mauvais se dessina sur son visage, alors qu'elle tapotait de ses ongles jaunes fluos la vitre pour en tester la solidité, du moins c'était ce qui semblait être cohérent dans sa tête. Elle cligna plusieurs fois des paupières, et fit brusquement face à son amie, avant de lever une main vers elle. « Putain depuis quand tu as des cheveux roses connasse ? » Elle tituba à moitié, pupilles complètement dilatée, puis comme si de rien était, elle reporta son attention sur la voiture.

_________________

i told ya', just go fuck yourself.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flavors.me/gallifreys
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Turn My Swag On (R.)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Turn My Swag On (R.)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» One Turn => One Kill [OT/OK]
» Ava du swag
» La mode c'ets trop swag
» [IshaScreens] Avoir le Swag de poulpe
» API: Turn Rabbit Into A News Bunny with Free Yahoo RSS Feeds

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Tulsa, Oklahoma. :: Côté est. :: Orchid lounge-
Sauter vers: