AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 red riding hood Ҩ Camille

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: red riding hood Ҩ Camille   Ven 8 Juin - 13:52


La journée avait été longue pour Becca, la jeune demoiselle assise dans ce bus avait pourtant toujours ce sourire impeccable vissé à son visage. Comme si toute cette fatigue qui courrait sur ses épaules n'étaient que chimères. Elle avait pourtant commencé tôt sa journée. Becca avait conduit son frère à ses séances de rééducation. Ce n'était pas qu'il ne pouvait pas s'y rendre. C'est tout simplement qu'elle savait qu'il n'irait pas si elle ne l'accompagnait pas. Cela ne partait d'une mauvaise volonté de sa part, simplement son esprit qui aurait été alors attiré par son plaisir du jeu et ses tables dans les bars enfumés où tu peux perdre tout ton argent, le jour comme de nuit. Combien de fois la jeune étudiante était allée le chercher dans ces espaces confinés puant la sueur et le tabac froid ? Elle ne comptait plus alors elle préférait se joindre à lui et ainsi le soutenir dans sa démarche pour ne pas baisser en mobilité. Joe ne remarchera jamais, elle le savait, mais elle avait peur qu'il se laisse aller et qu'il décide de ne plus faire aucun effort. Elle l'aimait, mais elle rêvait de partir, loin, là-bas en Europe pour prendre sa vie en main, tomber amoureux sous la tour de Londres, manger des macarons en haut de la tour Eiffel. Enfin, oublier Thomas qui ne l'aimerait jamais. Oui, l'oublier c'est ce qui serait le plus difficile; ses sourires, sa façon de passer sa main sur sa barbe et ses gestes si doux pour elle. Cette pensée aurait dû changer les expressions de son visage et pourtant face à ces inconnues qui l'entouraient dans ce bus bondé, elle illuminait de son sourire si apaisant. Sa journée avait ensuite reprise après la rééducation de son frère, les cours, les passages chez les personnes chez qui elle faisait de la comptabilité. Aujourd'hui ce n'était pas pour travailler, mais pour réclamer son salaire, pour aussitôt le perdre - la vie était ainsi cruelle - à la banque pour payer les factures et renflouer leurs maigres comptes.

La fin de l'après-midi et le début de la soirée, son temps fut consacré à la cuisine, un petit rituel qu'elle aimait toujours faire en fin de semaine depuis qu'elle avait rencontré le policier. Déjà, depuis le plus loin qu'elle pouvait remonter, Becca avait toujours aimé faire la cuisine. Elle ne se trouvait pas particulièrement plus douée qu'une autre, mais elle y mettait dans cette joie d'être et surtout de donner. Terminant de sortir du four ses ailes de poulets marinées aux épices de la nouvelle Orléans, elle ne put s'empêcher de se lécher les doigts tout en enfermant la volaille dans un plat hermétique. Son frère s'approcha pour y voler quelque chose de quoi rassasier son appétit. Elle frappa gentiment sur sa main avec une cuillère en bois et ajouta. « C'est pas pour toi ! » En effet ce n'était pas pour lui. Joe n'hésita pas à montrer son mécontentement, n'aimant pas que sa jeune sœur face à manger à un autre homme que lui. Il trouvait cela mal placé et n'hésitait pas à le dire. Que son geste pourrait être mal interprété et qu'une femme ne fait à manger uniquement à sa famille ou à son époux. Becca avec son humour toujours volcanique, n'hésita pas à lever les yeux au plafond avec une moue intéressée. « Tu crois que si je le nourris assez il me demandera en mariage ? C'est une théorie intéressante. » Elle le rassura aussitôt en allant l'embrasser. Elle trouvait cela tellement adorable qu'il soit jaloux. Alors, que pour elle, il n'avait aucun plan sur la comète. Elle appréciait beaucoup Monsieur Young, qu'elle appelait Camille depuis longtemps à présent. Elle aimait sa présence, ses histoires et la façon donc il avait de rire ensemble et c'est tout. Mais, la théorie de son frère était interessante, et elle avait hâte d'en parler avec le policier: Est-ce qu'une femme peut atteindre le cœur d'un homme en passant par son estomac ? Cela pourrait toujours l'intéresser avec Thomas. Toutefois, pas le temps de ralentir, elle s'occupa de préparer une tarte au caramel et au noix de pecan. Et, une fois ses deux plats dans son énorme panier en osier, elle prit la direction de la station de bus la plus proche. Voilà ce qu'elle faisait dans ce bus.

Une fois arrivée à destination, elle monta les quelques étages et frappa à la porte de l'appartement de Monsieur Young. Elle n'espérait pas le déranger, car même si cette visite était devenue une habitude. Il avait pu faire une rencontre ou être prit par son travail. Elle attendit donc patiemment que la porte s'ouvre, offrit son magnifique sourire dans sa petite robe d'été à fleur et tendit le panier très lourd au grand brun pour enfin délivrer ses maigres bras. « Bonsoir, mère grand. C'est le petit chaperon rouge qui t'apporte de quoi remplir ton estomac. » Comme à son habitude, très démonstrative, elle se jeta au cou du jeune homme et lui déposa un énorme smack sur la joue.
Revenir en haut Aller en bas
Camille Young

avatar

♘ MESSAGES : 254
♘ PSEUDONYME : yesterday.
♘ CRÉDITS : avatar (yesteday.), gif (tumblr) & song (...)
♘ DATE D'INSCRIPTION : 04/06/2012

EYE OF THE TIGER.
Répertoire:

MessageSujet: Re: red riding hood Ҩ Camille   Sam 9 Juin - 13:59

Abandonnant ses chaussures dans l’entrée, il s’affala dans son canapé et se demanda réellement s’il allait se relever. Sa journée avait été longue, il avait passé son temps à courir à droite & à gauche. Pourtant, il n’avait eu qu’un braquage et trois attaques, rien qui en temps normal ne remplirait une journée à proprement parlé, cependant lors de la dernière attaque sur laquelle il avait été envoyé, le gars avait reçu un coup de couteau au niveau de l’abdomen. Camille s’était alors retrouvé à faire pression sur la plaie alors que son coéquipier était déjà entrain de demander l’envoi d’une ambulance dans les quartiers Ouest de la ville. Heureusement le coup de couteau n’avait perforé aucun organe majeur et la victime avait seulement besoin de quelques points de suture, ainsi que de rester la nuit à l’hôpital pour une nuit d’observation. « C’est une blessure assez superficielle mais, je veux être sûr que ça n’a pas touché le rein. On ne sait jamais. » Avait dit le médecin des urgences. Il s’était ainsi passé plusieurs heures entre le moment où les ambulanciers étaient arrivés & le moment où Camille avait enfin pu sortir de l’hôpital avec la déposition de la victime. Dès cet instant, il n’avait fait qu’une chose : rêver de rentrer chez lui pour s’allonger dans son canapé & peut-être même y mourir dedans. De quoi donner du travail à ses collègues. Maintenant qu’il était allongé dessus il envisageait sérieusement cette option. Ainsi dans les ténèbres de son salon, il n’écoutait que le bruit de sa respiration, c’était un moyen efficace selon lui de décompresser, de se vider la tête pour chasser les images de la journée. Camille resta dans sa torpeur plusieurs minutes avant de décider qu’il était temps de ranger un peu son appartement avant l’arrivée de son amie Becca. Pour tout dire, le mot ranger est peut-être un peu fort puisqu’il se contenta seulement de récupérer ses affaires qui trainaient dans son salon pour les déplacer dans sa chambre, il en profita également pour prendre une douche rapide & surtout mettre à tremper sa chemise, ses manches étant devenues rouge à cause du sang de la victime.
Une nouvelle chemise sur le dos, l’anglais jeta un coup d’œil rapide à sa montre, son amie n’allait pas tarder à arriver mais, il lui restait encore une quinzaine de minutes à tuer. Johnny Cash en fond sonore, Camille s’alluma une cigarette alors qu’il ouvrait une fenêtre pour profiter de l’air frais. L’excitation de ce début de week-end arrivait jusqu’à sa fenêtre où il pouvait entendre les passants parler, rire & évoquer diverses fêtes qui étaient prévues durant ce week-end. Sans bouger durant plusieurs minutes, il fredonnait Johnny Cash tout en consommant tranquillement sa cigarette. Parfois, dans ces instants de plénitude totale, il se demandait comment il en était arrivé là & s’il désirait changer quelque chose. « Ce qui ne vous tue pas, vous rend plus fort. » Nietzsche avait probablement raison. Expulsant la fumée de sa cigarette, il revint sur terre lorsqu’on frappa à sa porte, l’anglais se dépêcha alors de l’éteindre & d’aller ouvrir la porte à celle qui avait prit l’habitude de venir une fois par semaine chez lui pour qu’il mange ensemble. Becca avait toujours ce même sourire sur son visage, c’était comme si rien ni personne ne pouvait lui enlever sa joie de vive. Alors qu’il récupérait le panier en osier qu’elle lui tendait, la jeune femme en profita pour lui déposer un baiser sur la joue. Il rigola & la laissa pénétrer dans son appartement, alors qu’il déposait tout ce qu’elle avait apporté sur la table du salon, il ne pu s’empêcher de remarquer la quantité de nourriture qu’elle avait fait. « T’es sûre que tu n’essaies pas de nourrir un régiment plutôt ? » Un sourire sur les lèvres, il étala le contenu du panier sur la table. Et alla rapidement récupérer des assiettes dans sa cuisine ainsi que de quoi pouvoir déguster ce qu’elle avait préparé. « Ca sent vraiment bon en tout cas, je sais pas ce que tu as fait mais, tu t’es surpassée. » Il ramena deux bouteilles de bière ainsi qu’une bouteille d’eau & se demanda s’ils allaient réellement arrivé à tout manger. Il s’assit dans le canapé au côté de la blonde mais, ne pouvait détacher ses yeux de ce succulent repas.


_________________

IS THIS THE WAY IT'S REALLY GOING DOWN? IS THIS HOW WE SAY GOODBYE? SHOULD'VE KNOWN BETTER WHEN YOU CAME AROUND THAT YOU WERE GONNA MAKE ME CRY IT'S BREAKING MY HEART TO WATCH YOU RUN AROUND 'CAUSE I KNOW THAT YOU'RE LIVING A LIE THAT'S OKAY BABY 'CAUSE IN TIME YOU WILL FIND. WHAT GOES AROUND COMES ALL THE WAY BACK AROUND
WHAT GOES AROUND COMES AROUND - justin timberlake
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
red riding hood Ҩ Camille
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Tulsa, Oklahoma. :: Centre-ville.-
Sauter vers: