AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 miles from where you are. [r.]

Aller en bas 
AuteurMessage
Etta Visconti
▲ YOUNG, WILD AND FREE. ▼
avatar

♘ MESSAGES : 259
♘ PSEUDONYME : gloomyroad
♘ CRÉDITS : partaken
♘ MULTICOMPTES : largo harper & jill julliard & catleen o'reilly
♘ DATE D'INSCRIPTION : 24/04/2012

EYE OF THE TIGER.
Répertoire:

MessageSujet: miles from where you are. [r.]   Jeu 7 Juin - 18:04



I'm miles from where you are,
I lay down on the cold ground
I, I pray that something picks me up
And sets me down in your warm arms

« T’es sûre que tu veux pas que je vienne ? Je veux dire, je déteste ce film mais si t’as besoin de compagnie… » Etta tourna le regard vers son amie Arya. La blonde se montrait très prévenante avec elle ces derniers jours, elle connaissait trop bien l’italienne pour savoir qu’elle était d’humeur morose, et la jeune femme lui en était – silencieusement – reconnaissante. Mais ce soir elle avait simplement besoin d’être seule et de dévorer son sac de pop-corn dans sa vieille voiture cabossé. Débrancher son cerveau pour une soirée. Pour ne plus penser, ne plus penser à lui. « Te fais pas de bile pour moi. On se voit demain. » Répondit la jeune femme sans aller jusqu’à feindre un sourire auquel son amie n’aurait de toute façon jamais cru. Elle l’embrassa rapidement avant de quitter le Dingo. Ce soir au cinéma de plein air serait projeté Vertigo, le film préféré de la brune. Elle ne savait même plus combien de fois elle l’avait vu, elle en connaissait chaque plan et chaque réplique par cœur, mais jamais elle ne s’en lasserait. Il était toujours réconfortant d’avoir des passions immuables, comme des points de repères qui jamais ne vous quittaient…

Délaissant le siège conducteur pour le passager afin d’étendre ses jambes devant elle, la jeune femme s’installa confortablement dans sa voiture fraîchement garée derrière les autres déjà arrivées. Etta avait toujours aimé cette ambiance qui régnait au cinéma de plein air, très différente de celle des salles obscures. Et les fêtes qui suivaient les projections étaient généralement mémorables. Nul doute que la plupart de ses compagnons greasers débarqueraient après le film pour partager une bière autour des feux allumés sur le terrain. D’ailleurs elle aussi aurait bien besoin d’une bière plus tard, et même de plusieurs. Parce que si elle était ici dans le but de se changer les idées, elle savait qu’elle n’y parviendrait pas. Elle avait déjà tout essayé pour penser à autre chose. Des mois et des mois qu’elle testait toutes les solutions possibles pour chasser Reagan de sa tête, mais elle n’y arrivait pas. Et elle savait pertinemment pourquoi : parce qu’au fond, elle ne le voulait pas. Elle aimait garder avec elle son souvenir, elle aimait qu’il hante ses jours et ses nuits. Elle aimait et chérissait chaque jour durant la présence de son spectre à ses côtés. C’était bel et bien l’unique espoir de son retour prochain qui la faisait tenir debout. Parce qu’elle savait qu’il reviendrait. Elle ne savait ni quand, ni pour combien temps mais il lui reviendrait, comme il l’avait toujours fait. Peu étaient ceux qui comprenaient leur histoire, mais tout ça lui était bien égal. Elle ne saurait expliquer ce qu’elle avait ressenti lorsque leurs regards s’étaient croisés pour la première fois mais leur amour lui était apparu comme une évidence. Et c’était cette évidence qui l’aidait à ne pas se noyer. Ce sentiment d’avoir toujours connu Reagan et de savoir que quoiqu’il advienne il était une partie d’elle-même. Elle ne voulait de personne d’autre, même lorsqu’il était à l’autre bout du pays pendant des mois. Son souvenir seul lui suffisait. Pour l’instant…

Chassant d’un mouvement de tête ses sombres pensées elle riva son regard au loin, sur l’écran, dévorant à grandes poignées sont pop-corn encore tiède. Elle était tellement absorbée par le film qu’elle ne remarqua même pas la silhouette qui s’était glissé à côté de la voiture et se penchait présentement à la fenêtre côté conducteur pour poser son regard sur la brune.



_________________
« Your heart is the only place that I call home. »

Just keep following the heartlines on your hand. Keep it up, I know you can.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
miles from where you are. [r.]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Raphallus
» La Solitaire du Figaro SOL (2eme étape)
» 900 NAUTIQUES DE SAINT-TROPEZ 2013 (VR)
» seo miles ☽ at least we stole the show.
» Nouvelle table - Campagne Miles Christi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Tulsa, Oklahoma. :: Centre-ville. :: Movie park-
Sauter vers: